Secupreve a formé 21 SST pour une classe d’un Lycée professionnel à Toulouse

Sans titre-7Vu la dégradation de la sécurité en milieu scolaire, Secupreve,  décidé de prendre la formation SST de quelques élèves et enseignants en charge. En effet, le lycée professionnel Jean désiré de Toulouse est en proie aux violences, agressions en tout genre ; sans compter les accidents qui se produisent fréquemment dans cet établissement. Malgré l’effort du Ministère de l’Education Nationale d’instaurer dans chaque école une politique de secourisme solide en imposant aux élèves du BAC pro un diplôme de SST avec celui de fin d’études, le secourisme scolaire est encore fébrile et a besoin d’être reboosté. C’est dans cette optique que Secupreve a pris 21 personnes pour être formées en SST. Ce qui ne pourra être que bénéfique pour cette école d’enseignement professionnel toulousaine.

Première vague : formation SST de 5 enseignants de l’école Jean Désiré de Toulouse

L’absence ou le manque des corps d’enseignants formés au SST dans une école professionnelle peut constituer un véritable handicap. Non seulement l’école ne sera pas capable de secourir les étudiants et les enseignants victimes d’accident, mais elle ne pourra garantir aux parents d’élèves un climat paisible pour leur enfant. Secupreve a ainsi choisi de former, dans un premier temps, 5 enseignants à une formation initiale SST suivant une méthodologie bien définie. Ces 5 enseignants auront ensuite la tâche de former les élèves à la SST. Ce qui signifie qu’ils doivent obtenir leur brevet SST avant d’exercer. Si vous avez besoin d’information ou de devis pour une formation SST, appelez vite le 06 49 23 35 57.

Formation SST de 16 élèves du lycée

Les 16 élèves restants seront également formés au même titre que les enseignants. Ce qui implique une formation initiale SST complète avec une pratique d’au moins 4 heures sur les bons gestes au premier secours, la réanimation et les attitudes à adopter face à un accident. Après quoi les élèves auront leur certificat SST délivré par Secupreve et homologué par la CRAM.

Secupreve, un centre de formation spécialisé en SST est à même de vous aider à former vos employés, élèves ou particuliers désireux d’avoir une notion en secourisme.

Le Cloud détient des solutions anti-spam et antivirus

Les spams envahissent vainement les serveurs de messagerie ainsi que les réseaux des sociétés. De plus, certains d’entre eux polluent les boîtes de réception. Afin de ne pas sanctionner les employés et d’éviter les menaces informatiques, les éditeurs de sécurité informatique ont mis au point une solution anti-spam externalisée. Comparée aux autres filtres, cette solution détient un plus haut degré de protection et ce, à un tarif abordable.

 

Bref aperçu de la solution anti-spam et antivirus externalisée

La solution anti-spam externalisée offre aux utilisateurs une protection contre les cyber-attaques telles que le déni de service, le scam, le phishing, le relayage ou encore le virus. Il s’agit d’une plateforme de messagerie par laquelle les mails de l’entreprise passent. Ils subiront un traitement avant d’être renvoyés vers le serveur de messagerie de l’entreprise. Avec cette solution anti-spam, la sécurité de la messagerie électronique sera intégralement externalisée. Ce système peut tout aussi bien être utilisé par les grandes structures que les petites et moyennes entreprises.

 

Quelles technologies sont adoptées par cette solution de sécurisation externalisée ?

Grâce à la solution anti-spam externalisée, les utilisateurs bénéficient d’une protection contre l’envahissement des spams mais aussi contre les menaces que ces derniers peuvent contenir. Les éditeurs de sécurité informatiques exploitent différentes technologies. Outre l’anti-spam et l’antivirus qui sont les solutions les plus usitées, d’autres méthodes complémentaires sont mises en œuvre, à savoir les listes noires, les bases collaboratives de spam, l’analyse heuristique, les filtres Bayésiens, le Sender Policy Framework ou SPF, la validation du domaine émetteur, la liste blanche, le test de Turing, le DKIM ou DomainKeys Identified Mail, le greyslisting ou encore le Teergrubing.

 

 La solution anti-spam externalisée : une efficacité prouvée

email spam

Etant donné que le serveur de messagerie de l’utilisateur est invisible sur le web, celui-ci sera protégé des menaces informatiques. Ainsi, la solution anti-spam externalisée stoppe les spams à taux élevé et diminue grandement le taux de faux-positifs. La solution proposée par Altospam contre le phishing et le spam est très efficace : Altospam supprime en amont tout le contenu indésirable de la boîte mail de l’utilisateur final.

 

Comment fonctionne les logiciels anti-spam au sein du Cloud computing ?

La solution anti-spam externalisée fonctionne très simplement. Le serveur de l’éditeur de sécurité est disposé en amont et recevra alors en premier l’ensemble des mails de l’entreprise. Après avoir subis un traitement, ces courriels sont retransmis au serveur de messagerie de celle-ci. Si le serveur de l’utilisateur n’est pas disponible, l’éditeur peut garder la totalité de ses courriers durant un laps de temps, puis ceux-ci sont renvoyés dès lors que le serveur est rétabli.

 

Premier pas pour sécuriser son serveur de mail : le bon vieux nslookup… en ligne !

DNSLookup.fr est un service d’analyse de réponse DNS qui retourne énormément d’informations utiles sur les configurations en place, et donne des conseils pour mieux sécuriser éventuellement son architecture. Il permet de faire un premier check pour s’assurer qu’il ne subsiste pas une faille potentiellement exploitable par une personne mal intentionnée qui l’utiliserait pour se servir du serveur comme un relai d’emails de spam :

http://dnslookup.fr/

 

Si un serveur est infecté de la sorte, son adresse IP est à coup sûr noté comme « spammy » et rejoint de ce fait les listes d’adresses IP dont les emails doivent être filtrés.

 

Important : ce service est complètement gratuit !

 

Déposer une annonce gratuite : les avantages de Facebook

anoonce-114Le succès du réseau social Facebook a dépassé au fil du temps les frontières des États-Unis. Actuellement, il compte environ 500 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Si l’utilisation de Facebook est entièrement gratuite, son gagne-pain reste les publicités et les annonces en ligne. Toutefois, il faut savoir que l’on peut également se servir de ce réseau social pour publier des annonces gratuites. En effet, ses différentes fonctionnalités permettent à une annonce d’être rapidement repérée. Mais quels sont ces avantages ?

Un ciblage puissant

Comme on l’a déjà dit, le succès de Facebook est mondial. Sa fonctionnalité repose sur un réseau d’amis illimité. Vous pouvez entrer en contact avec des personnes à l’étranger ou dans une zone précise tant qu’elles acceptent votre invitation. En publiant votre annonce avec votre nom d’utilisateur, vous trouverez facilement le type de client que vous recherchez.

Une annonce vite partagée

Lorsque vous décidez de publier une annonce sur Facebook, elle n’est visible que par vos cercles d’amis. Toutefois, avec l’outil « partager », ces derniers peuvent également partager à leur tour pour diffuser l’information. Cela vous permet d’amplifier votre chance de rendre plus visible votre annonce. Toutefois, il ne faut pas oublier de mettre dans le contenu de votre annonce une invitation à partager en guise d’autorisation.

Annonce personnalisée

Sur Facebook, vous pouvez aisément personnaliser le contenu de votre annonce, car il existe des outils réservés pour cet effet. En effet, vous pouvez mettre le nombre de mots que vous désirez pour développer précisément votre offre. Ensuite, vous pouvez mettre tous les supports nécessaires pour valoriser votre annonce comme des photos ou des vidéos. Depuis toujours, le réseau social vous donne un espace illimité pour partager votre album et pour déposer une annonce gratuite efficacement, vous pouvez vous en servir.

Plus d’informations disponibles sur http://www.toutyest.fr

Que faut-il mettre dans un tampon encrage ?

tampon gravureSi vous travaillez en tant qu’auto-entrepreneur ou entreprise, il vous faut à tout prix un tampon encrage. Cet article va vous aider à connaitre les mentions obligatoires ou facultatives sur un tampon utilisé à titre professionnel.

Le tampon d’entreprise

Le contenu d’un tampon dépend entièrement de son utilisation. Si l’on s’en sert pour des documents officiels tels que les factures ou les devis, le tampon doit contenir au moins des renseignements concernant le nom de la société, la forme juridique de l’entreprise, le montant de son capital, les coordonnées du siège social, sans oublier, le RCS, le nº de Siret ainsi que le nº de la TVA intracommunautaire.

Si le cachet est à « usage externe », c’est-à-dire destiné pour un client ou un fournisseur, le tampon doit contenir ces quelques mentions obligatoires : le nom de l’entreprise, celui du service/interlocuteur, l’adresse de la rue, du nº de la boîte postale de l’enseigne, ainsi que son code postal et la ville. Le tampon doit également contenir des contacts pour joindre la société en question. Ce qui englobe le nº de téléphone, de fax sans oublier le site Internet (s’il y en a), l’adresse e-mail pour contact rapide ainsi que les horaires de disponibilité.

Si le cachet est à « usage interne », c’est-à-dire destiné pour les services de comptabilité ou de département logistique, le tampon doit fournir des informations permettant d’identifier l’acquéreur et le destinataire du document.

Quoi qu’il en soit, il faut faire en sorte que les informations soient lisibles et faciles à capter. Par contre, il faut éviter de surcharger le timbre encrage.

Le tampon réservé aux particuliers

Oui, il existe le timbre ou tampon destiné aux particuliers. Celui-ci est censé aider l’interlocuteur à identifier l’envoyeur du document ou du dossier ou encore du colis. Il doit comporter le nom/prénom/adresse de l’envoyeur et un moyen de le joindre.