Qu’est-ce qu’un timbre-poste ?

Timbre-Mouchon-LevantLe timbre-poste ou timbre postal est un morceau papier sous différentes formes, apposé sur les courriers pour signifier que l’expéditeur a payé l’affranchissement dudit courrier. Ce système a été inventé par les Britanniques Rowland Hill et James Chalmers. Auparavant, ce sont les destinataires des courriers qui devaient payer le coût de transport de leurs lettres. Puisque ces frais étaient alors onéreux pour les gens, beaucoup ont refusé leurs lettres, occasionnant ainsi de lourdes pertes pour l’organisme de transport de courriers. C’est ainsi que Hill a eu l’idée de faire payer l’expéditeur avant de transmettre le courrier.

Le premier timbre émis fut alors émis par les postes royales britanniques en 1840, valait un penny, et est actuellement appelé « Penny Black », de par sa couleur et sa valeur faciale.

Divers types de timbres-postes

D’une manière générale, les timbres postaux sont conçus avec du papier et ont une forme rectangulaire. Toutefois, de nombreuses autres formes (ronde, losange, triangle…) ont été utilisées dans d’autres pays, ainsi que d’autres matières telles que du plastique, le bois, le métal, l’argent ou encore l’or. En France, comme dans d’autres pays, les postes émettent de nombreux timbres tous les ans, les variant par la thématique, et les catégories.

Il existe de nombreuses catégories de timbres postaux, dont la poste courante, la poste aérienne, les timbres-taxe, les timbres pour journaux et imprimés, les timbres des chemins de fer, les timbres pour lettres express, les timbres de service, etc. Certains timbres très anciens sont très recherchés par les collectionneurs, et peuvent coûter une fortune. Ces timbres datent principalement des premières années d’émission des timbres dans le monde. Ils sont ainsi très rares, et font souvent l’objet de nombreuses contrefaçons. Avant mettre ses timbres en vente, il est conseillé de faire réaliser une estimation du timbre par des philatélistes experts.

Rachat crédits : les locataires aussi en profitent !

horizon-finance-15De nombreuses personnes sont encore obligées de louer, car les moyens ne permettent pas de construire une maison pour-soi. Mais à ce stade, nous sommes soumis à bien de dettes. Le rachat crédits est une solution financière qui allégera les dépenses des personnes logées. Comment fonctionne ce système ?

Résoudre ses problèmes financiers grâce au rachat crédits

Le rachat de crédit plus connu sous le nom de regroupement de crédits est un système d’aide proposé par les banques spécialisées en France. Il existe également des établissements financiers qui se sont spécialisés dans ce domaine fleurissant.

À l’instar des rumeurs, la propriété d’un bien immobilier ne fait pas partie des critères d’éligibilité pour un regroupement de crédits. En effet, les locataires peuvent également profiter de cette procédure.

Le regroupement de crédits locataire est la stratégie à tenter pour sortir d’un pétrin financier en tant que locataire. Ce système d’aide permet non seulement d’améliorer la gestion des revenus, mais aussi, et surtout d’amortir les mensualités des locataires.

Que vérifie la banque avant d’accepter votre dossier ?

En premier lieu, elle s’assure que votre situation professionnelle est bien stable. C’est un facteur déterminant dans le refus ou le consentement de la demande. Les candidats en CDI sont les plus recherchés par les établissements financiers. De même pour les travailleurs indépendants ou bien les individus à profession libérale stable. En revanche, les demandeurs ayant une profession précaire ou en chômage ou encore en intérim sont moins appréciés.

Si vous êtes locataire et que vous souhaitez profiter des avantages d’un rachat de crédits, il est recommandé de bien remplir le formulaire. Le plus important est de fournir des détails concernant les crédits qu’il s’agisse d’un crédit renouvelable, d’un crédit auto ou bien d’un prêt pour un projet immobilier. Bien sûr, il faut tenir compte de la véracité des informations soumises dans le dossier lors de la demande.

Scpi fiscale : le cumul d’avantages qu’il procure

scpi75Tous les investisseurs en sont conscients, la SCPI est une solution financière des plus pratiques. Sa simplicité, son accessibilité et sa performance font de cette nouvelle forme d’investissement le placement de l’année. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier prennent en charge la lourde et délicate tâche de gérer les patrimoines des investisseurs particuliers. Mais ces quelques phrases ne suffisent pas pour décrire tous les avantages des maisons de gestion. Dans cet article, nous allons creuser davantage sur les plus de la scpi fiscale.

SCPI : la formule idéale pour profiter d’un avantage fiscal conséquent

Il n’y a rien à ajouter, d’un point de vue fiscal, la scpi fiscale est tout simplement irremplaçable, et ce, même si le contribuable subit un sérieux déficit foncier. Cette formule constitue une véritable source de revenus pour ceux qui souhaitent investir dans la pierre sans devoir se soucier de la gestion de son patrimoine.

Quelle est donc la mission d’une scpi fiscale ?

Elle consiste avant tout à cumuler des capitaux auprès des investisseurs en échange d’une quote-part régulière, en fonction du montant de l’investissement. La scpi fiscale s’assurera par la suite d’en faire bon usage en misant sur des immeubles d’habitation ou de bureaux. Elle est également la seule gestionnaire de ce compte. Si nécessaire, la maison de gestion fiscale peut revendre le bien immobilier afin de faire fructifier la valeur du patrimoine recueilli.

En quoi cela vous intéresse-t-il ?

La réponse se résume ainsi : zéro gestion avec un revenu conséquent par mois ou tous les trois mois, selon le contrat. La scpi fiscale permet donc aux particuliers d’empocher un revenu complémentaire, de quoi subvenir au besoin de sa famille dans les moments de crise ! Bref, la scpi fiscale réserve plus d’un atout dans son sac mis à part la réduction de l’IR.

Vous pouvez venir sur le site www.lacentraledesscpi.fr si vous voulez investir dans l’immobilier, mais que vous ignorez tout des avantages générés par la SCPI.

Le dispositif Duflot : pour quels investisseurs ?

loiduflot14La loi Duflot est un dispositif fiscal mis en place par le gouvernement pour encourager les investisseurs à construire des logements modernes. Ceux-ci bénéficient d’une réduction d’impôts sur le revenu pour un investissement dans l’immobilier. Le taux de la réduction est de 18% du montant investi et s’étale sur 9 ans. Les investisseurs doivent respecter certaines conditions pour bénéficier de cette réduction. C’est une mesure incitative car elle regorge d’avantages, mais réussir avec elle exige de connaître la loi, ses principes, et surtout de prendre quelques précautions.

Les investisseurs en Duflot doivent tenir compte de plusieurs exigences :

– Le bien immobilier doit être proposé à la location pour servir d’habitation principale pendant au moins 9 ans.

– Le projet est limité à certaines zones géographiques.

– Le loyer ne doit pas dépasser un plafond fixé selon chaque zone.

Les pièges à éviter

Face à ces contraintes posées par la loi, l’investisseur doit étudier plusieurs paramètres avant de s’engager.

La zone

Puisque c’est elle qui va abriter le bien immobilier, il faut s’assurer que c’est une zone attractive. C’est la garantie pour trouver facilement un locataire.

De plus, il faut se renseigner sur les perspectives d’évolution pour s’assurer qu’on n’investit pas dans une zone prise en compte par un éventuel projet d’urbanisme, de commerces ou d’infrastructures.

Le financement

Il faut faire attention à la durée du prêt proposée par les banques. Pour cela, une simulation sur la durée totale de l’opération en prenant en compte le coût total du crédit est indispensable.

Comment augmenter ses chances de réussite ?

En plus des pièges à éviter, certaines attitudes pourraient booster les investisseurs vers un succès total du projet.

– On étudiera le marché afin d’évaluer le type de logement le plus demandé dans une zone. Par exemple, à proximité d’une université, on mettra l’accent sur des studios.

– On proposera également un loyer accessible pour trouver facilement un locataire, surtout que le plafond du loyer est 20% inférieur par rapport aux prix du marché.

Pour mener à bien toutes les démarches administratives comme la recherche de locataire, les visites, le contrat de bail, il faut contacter un professionnel de la défiscalisation.

Comment devenir un investisseur en bourses autodidacte ?

Marché boursierÊtes-vous le genre de personne qui est intéressée par le marché en bourses, mais qui manque de confiance en soi ? Doutez-vous de vos compétences à mener à bien un investissement en ligne parce que vous n’avez pas eu l’occasion de suivre une formation particulière dans ce domaine ? Il n’est pas encore trop tard. Si vous avez l’envie et la détermination de devenir un investisseur de taille, il vous faut juste suivre quelques astuces qui ont aidé beaucoup de gens dans votre cas.

Contrairement à ce que l’on peut penser, la bourse n’a pas de mystère, ni de secret imperceptible. Comme avec tout type de placement, l’investissement sur le marché boursier est accessible au grand public. En vous servant des moteurs de recherche sur Internet, vous pourrez facilement trouver tous les outils qu’il vous faut pour gagner de l’argent avec la bourse.

Bien choisir son broker en ligne

Le succès d’un investisseur en bourses repose entièrement sur le choix du broker auquel il est affilié. Un broker ou courtier propose en général un compte et un profil gratuit à son client. C’est un moyen comme un autre pour le trader de se confronter à la véritable réalité du marché d’une façon instantanée. Le potentiel pédagogique sur le choix d’un broker est donc immense.

La plupart des courtiers sur Internet fournissent un capital virtuel à leur clientèle. Ces derniers peuvent se servir de cette somme pour gagner en expériences. Il peut également profiter de divers conseils d’experts, sur la rubrique foire aux questions. Les plateformes virtuelles réputées mettent à disposition des traders ces astuces pratiques. En prenant le temps de chercher sur Internet, vous pourrez bénéficier d’un broker en ligne qui propose l’assistance à des Webinaires. C’est une formation spéciale qui a pour but de familiariser la nouvelle recrue dans l’univers complexe du marché en bourses.