Un petit aperçu des e-liquides de Joyetech

cigarette15La cigarette électronique ne cesse d’évoluer et donc de nous étonner. Aujourd’hui plus que jamais, le marché de l’e-cigarette connait un succès grandissant. Il y en a de toutes les tailles, de toutes les formes et de tous les goûts, comme nous allons le constater.

De quoi est fabriquée l’e-liquide ?

L’e-liquide désigne le liquide que l’on trouve dans le flacon à l’intérieur d’une cigarette électronique. Ce précieux liquide peu ou très visqueux, selon ses composants, est le petit détail qui nous fait perdre la tête, tellement sa saveur est agréable.

On distingue deux types d’e-liquide sur le site de Joyetech : l’e-liquide faite à partir de Glycérine Végétale sous le sigle VG et l’e-liquide fabriquée à base de VG et Propylène Glycol (PG). Ce dernier est plus connu sous le nom d’e-liquide mixte ou e-liquide mélange.

Dans les deux cas, il est possible d’y ajouter une touche d’arôme histoire d’accentuer le goût.

Quelques e-liquides à découvrir chez Joyetech

Le principal objectif de Joyetech consiste à garantir un service irréprochable tant sur le plan suivi que sur les produits eux-mêmes. Pour ce faire, le site met une équipe de conception, de fabrication et de stockage minutieusement élaboré.

Au grand profit des consommateurs, cette marque propose différents formats d’e-liquides afin d’élargir le choix. On y trouve des e-liquides tabac, des e-liquides gourmandes, des e-liquides fruitées et bien plus encore.

L’e-liquide tabac comme son nom l’indique si bien est une gamme au parfum de tabac mélangé délicatement avec une note de miel ou de vanille ou encore d’épice.

Il y a également l’e-liquide gourmande que vous trouverez surement sur le site Jefumelibre.com. Ceci implique les e-liquides faites à partir d’un mélange dosé de menthe fraîche, de vanille, etc. avec du propylène glycol et de la glycérine végétale.

Comment peut-on oublier la présence des e-liquides fruitées qui sont prêtes à être vapotées autour d’une bonne bière à la française.

Achat cigarette électronique : jetable ou rechargeable ?

cigarette-electronique-x_40Au début de la mise en marché des cigarettes électroniques, il n’existait qu’un seul modèle : la cigarette électronique jetable. Ces dernières années, les modèles se sont multipliés autant que les accessoires et les attentes deviennent de plus en plus importantes. Toutefois, le choix d’un modèle doit se faire minutieusement lors de l’achat cigarette électronique pour qu’il corresponde à votre personne. En ce moment, il en existe deux grandes catégories : les jetables et les rechargeables.

Achat cigarette électronique jetable

La cigarette électronique jetable a perdu un peu de valeur depuis que les autres modèles rechargeables ont vu le jour. Néanmoins, elles constituent quand même une alternative intéressante si l’on se réfère à leur qualité et à leur facilité d’utilisation. L’achat cigarette électronique jetable vous permet en effet de ne pas être confronté aux recharges de cartouche et d’inhaler un gros volume de fumée. Ce modèle est de ce fait idéal pour les vapoteurs débutants, car ils leur permettent de s’habituer aux sensations de la cigarette électronique. Toutefois, l’utilisation de ces modèles jetables n’est pas très rentable sur le long terme, car un pack coûte environ 10 euros. Vous pouvez étudier les nombreux modèles de cigarettes électroniques en allant sur www.vapotestyle.fr.

Achat cigarette électronique rechargeable

L’achat cigarette électronique rechargeable est parfait si vous envisagez de passer totalement à la cigarette électronique. En effet, cela vous offrira la chance de faire un maximum d’économie, car après l’achat, il vous suffit juste d’acheter les e-liquides de votre choix à un prix aléatoire. Toutefois, vous devez exiger la qualité lors de l’achat d’une cigarette electronique car les sensations du vapotage changent en fonction du matériel. Pour cela, il faut faire le contour de tous les kits comme l’autonomie de la batterie, la manipulation ou encore les arômes que vous appréciez. De ce fait, la cigarette électronique rechargeable est souvent réservée aux vapoteurs confirmés.

Le renom de la cigarette électronique

cigarette electroniqueDepuis que les cigarettes à tabac ont connu une hausse des prix sur le marché, les consommateurs français s’orientent de plus en plus vers la cigarette électronique.

Le principe de la cigarette électronique

Le principe de la cigarette électronique est la même que celle à tabac. Elle possède la même forme et procure les mêmes sensations. La cigarette électronique et la cigarette à tabac se diffèrent au niveau des dangers produits et de leur fonctionnement. Lorsqu’on parle de cigarette électronique, il est essentiel de noter que la fumée qui sort de la cigarette est de la vapeur. Les connaisseurs parlent alors de vapoter pour désigner l’action de fumer une cigarette électronique. Pour imiter à la perfection les atouts d’une véritable cigarette, la cigarette électronique est munie d’une diode allumée en guise de combustion. La cigarette électronique est composée d’un atomiseur, d’une batterie et d’une recharge d’e-liquide qui constitue les éléments essentiels à la vaporisation.

La cigarette électronique, inoffensive pour la santé

La cigarette électronique ne constitue aucun danger pour la santé du consommateur ainsi que son entourage. Dans un premier temps, il est important de noter que les produits utilisés pour la vaporisation de la cigarette électronique proviennent de la recharge d’e-liquide. L’e-liquide est principalement composé d’un liquide à base du propylène glycol, de la glycérine végétale et d’une certaine quantité d’arômes comme la vanille, le chocolat, le caramel, le café, la fraise et même la nicotine. De ce fait, la cigarette électronique ne contient ni de goudron, ni de tabac, ni de mercure, ni des produits cancérigènes, ni des substances nocives à la santé du poumon. De plus, elle ne produit pas de fumée, mais de la vapeur. De ce fait, le risque d’enfumer une quelconque personne est écarté. Par ailleurs, le risque de dépendance aux produits persiste encore, vu que la cigarette électronique peut contenir de la nicotine. Toutefois, il est encore possible de s’orienter vers les cigarettes électroniques à teneur nulle en nicotine.

Statut légal de la cigarette électronique

Actuellement, l’utilisation de la cigarette électronique prend de l’ampleur. Une grande majorité de ceux qui désirent arrêter de fumer se lance dans sa consommation. Toutefois, les risques réels de son utilisation ne sont pas tous déterminés. De ce fait, certains pays autorisent son utilisation, d’autres hésitent encore et certains ne l’approuvent pas.

La cigarette électronique en France

En France, elle n’est pas encore considérée comme médicament ou comme un produit médical. En 2001, l’Afssaps a recommandé de ne pas utiliser la cigarette électronique. Selon son évaluation, la e-cigarette devrait répondre à la recommandation. Entre autres, il faut qu’elle revendique une aide au sevrage tabagique ou que le e-liquide contenu dans la cartouche ait une concentration en nicotine qui ne soit pas moins de 20 mg/ml ou encore que la dose de nicotine qui est présente dans cette cartouche soit supérieure à 10 mg. Si la cigarette électronique répond à l’un de ces critères, elle doit posséder un marquage « CE ». À ce jour, elle ne possède pas encore d’autorisation de mise en marché alors qu’il n’est pas prouvé qu’elle peut contenir des produits toxiques ou dangereux pour la santé.

La cigarette électronique aux États-Unis

Depuis son invention, la vente de cigarette électronique a été autorisée aux États-Unis. En 2009, la FDA ou Food and Drug Administration a tenté d’interdire sa commercialisation et son importation dans ce pays. Sa raison était que la e-cigarette contient des produits relatifs au tabac et aussi qu’elle contient certaines substances cancérigènes. Selon le verdict qui est sorti en 2010, il a été décidé que la FDA ne détenait aucun pouvoir pour réglementer la e-cigarette. De ce fait, la commercialisation ainsi que l’importation de ce produit étaient de nouveau autorisées.

La cigarette électronique dans les autres pays

Au Canada, la mise en marché et la commercialisation de ce produit sont encore interdites. Selon Santé Canada, il n’est pas encore établi que la cigarette électronique est totalement sans risque pour son utilisateur. Et afin de pouvoir obtenir une autorisation pour commercialiser ce produit, il faut prouver son innocuité. En Autriche, l’Agence Autrichienne de la Santé et Sécurité Alimentaire a indiqué que ce produit serait un appareil médical appartenant dans la classe IIA. En conséquence, il faut qu’il soit marqué « CE » et aussi qu’il doive posséder une autorisation de vente avant de pouvoir être commercialisé. En Grande-Bretagne, un organisme rattaché au gouvernement voit la e-cigarette comme un outil pouvant être utilisée pour lutter contre la dépendance aux cigarettes. En Australie, il est strictement interdit de vendre ce type de cigarette alors que la vente de cigarettes tabagiques est autorisée. Selon les autorités locales, la nicotine contenue dans la cigarette électronique serait un poison. En Suisse, sa commercialisation est autorisée. Toutefois, les modèles qui peuvent être vendus sur le marché sont ceux qui ne contiennent aucune nicotine.

La cigarette électronique est un produit considéré comme une bonne solution pour lutter contre le tabagisme et les risques qui sont liés à sa consommation. Dans quelques pays du monde, son utilisation et sa commercialisation sont autorisées. Mais dans certains États, sa vente est strictement interdite.