Réussir son accouchement grâce à l’ostéopathie

La venue d’un bébé est toujours un moment de joie, mais aussi un moment des plus délicats. Il arrive en effet que l’accouchement ne se passe pas comme prévu. La mauvaise position du bébé est souvent source de problématique aussi bien pour la future maman que pour le bébé lui-même. Comment faire face à de telle situation ?

Les risques liés à la mauvaise position du bébé

Si au bout de la 34e semaine de grossesse, votre bébé n’est pas toujours positionné dans le bon angle, il faut agir rapidement. Cela peut provoquer au moment de l’accouchement de sérieuses complications. Si le problème n’est pas résolu à temps, il se peut que la tête du petit, encore très fragile, subisse d’importantes compressions au niveau du crâne ou même d’une déformation des plaques osseuses.

L’ostéopathie pédiatrique aide le bébé à trouver le bon angle

Résultat, l’enfant né par césarienne peut être victime de maux de tête ou bien d’une difficulté de succion. La forme de sa tête peut même en prendre un coup. Bien souvent, une naissance difficile provoque une colique chez l’enfant, ce qui explique ses pleurs continuels et excessifs. On ne cite même plus les problèmes de sinus ou encore les troubles de sommeil qui peuvent largement détériorer son état de santé. Pour éviter d’en arriver là, vous êtes sollicité à suivre une séance d’ostéopathie pédiatrique à bordeaux. La dépense en vaut largement la peine.

La consultation d’un ostéopathe professionnelle est donc de mise avant et après l’accouchement. L’opération consiste à verser manuellement le bébé, sans trop forcer les choses. L’ostéopathie pédiatrique à bordeaux est une méthode naturelle permettant de dégager votre bassin, puis votre sacrum et vos ligaments. Objectif ? Inciter l’enfant que vous portez à changer de position afin de faciliter l’accouchement. L’avantage c’est que cette technique manuelle n’est pas douloureuse pour la future maman et surtout, évite les problèmes liés aux compressions crâniennes.

Laisser un commentaire